Les hauts responsables

Le Mécanisme est pourvu d’un Président, d’un Procureur et d’un Greffier, communs aux deux divisions.

Le Président est nommé par le Secrétaire général de l’ONU après consultation du Président du Conseil de sécurité de l’ONU et des juges du Mécanisme. Le Procureur est nommé par le Conseil de sécurité sur proposition du Secrétaire général. Le Greffier est également nommé par le Secrétaire général.

Le Président dirige le Mécanisme. Il est responsable de l’exécution d’ensemble du mandat confié à celui-ci et le représente devant le Conseil de sécurité et l’Assemblée générale de l’ONU. Il préside les Chambres — l’organe judiciaire du Mécanisme — et il est chargé d’affecter les juges aux différentes affaires selon les circonstances. Le Président du Mécanisme siège également en tant que juge à la Chambre d’appel, qu’il préside.

Le Procureur est responsable de l’instruction des dossiers et de l’exercice des poursuites contre les personnes visées à l’article premier du Statut du Mécanisme. Le Statut dispose que le Procureur « agit en toute indépendance. Il ne sollicite ni ne reçoit d’instructions d’aucun gouvernement ni d’aucune autre source ».

Le Greffier dirige le Greffe, qui est chargé de l’administration de l’institution. Le Greffe assiste les Chambres et le Bureau du Procureur en fournissant les services d’appui dont ces organes ont besoin dans l’exercice de leurs fonctions.

Les hauts responsables du Mécanisme sont actuellement le Juge Theodor Meron (Président), Serge Brammertz (Procureur) et Olufemi Elias (Greffier).