Le Juge Bakone Justice Moloto

Afrique du Sud

Le Juge Bakone Justice Moloto était avocat en Afrique du Sud avant de devenir juge au Tribunal pénal international pour l’ex‑Yougoslavie (le « TPIY »).

Le Juge Bakone Justice Moloto a entamé sa carrière juridique en 1978 en tant qu’avocat de la défense et a exercé à titre individuel pendant sept ans. En 1985, il s’est associé à quatre autres avocats de la Défense pendant deux ans avant d’intégrer le centre de formation juridique de la Black Lawyers Association qu’il a dirigé pendant cinq ans.

En 1993, le Juge Moloto a rejoint la compagnie nationale d’électricité en qualité d’avocat de l’entreprise. C’est pendant qu’il travaillait pour cette compagnie qu’en 1995, il a été désigné pour siéger à un tout nouveau tribunal exclusivement chargé de juger des revendications territoriales formulées par des victimes d’expropriations foncières illégales pendant l’apartheid. Il a occupé ce poste pendant sept ans et a cumulé les fonctions de juge à la Lands Claims Court ainsi qu’à la Cour Suprême d’Afrique du Sud pendant les deux dernières années de son mandat.

En 2005, le Juge Moloto a été détaché par le Gouvernement sud-africain auprès du TPIY.

Pendant son mandat au TPIY, le Juge Moloto a présidé les Chambres saisies des affaires suivantes : Le Procureur c/ Milan Martić, Le Procureur c/ Rasim Delić, Le Procureur c/ Momčilo Perišić, ainsi que celle saisie du nouveau procès dans Le Procureur c/ Ramush Haradinaj, Idriz Balaj et Lahi Brahimaj. Il est actuellement membre du collège de juges chargé de se prononcer sur l’affaire Le Procureur c/ Ratko Mladić.