Le Mécanisme pour les Tribunaux pénaux internationaux (le « Mécanisme ») est devenu membre de la Digital Preservation Coalition (la « DPC »), un organisme à but non lucratif qui œuvre et milite pour la préservation et la pérennité des documents numériques.

La décision de devenir membre de la DPC témoigne à nouveau de l’attachement du Mécanisme à la réalisation de la mission qui lui a été confiée de gérer les archives du Tribunal pénal international pour le Rwanda (le « TPIR »), du Tribunal pénal international pour l’ex‑Yougoslavie (le « TPIY ») et du Mécanisme et d’en permettre la consultation, dans le respect des normes internationales les plus rigoureuses en la matière. Les archives numériques recouvrent un large éventail de documents d’origine numérique ou numérisés, sous différents formats, qui représentent environ trois pétaoctets de données. Le Mécanisme assure la conservation de ces documents de manière à préserver leur fiabilité et à permettre leur consultation et leur utilisation à l’avenir.

En qualité de membre de la DPC, le Mécanisme pourra tirer parti de la communauté des experts de la préservation numérique dans son ensemble et prendre part à son action. Le personnel du Mécanisme pourra profiter à titre privilégié du savoir-faire et des services de la DPC et de ses autres membres, et aura un accès prioritaire à ses publications, formations et différentes initiatives, ce qui l’aidera à s’acquitter de ses responsabilités en matière d’archivage. Le Mécanisme aura également la possibilité d’engager d’importantes recherches stratégiques et d’influencer l’évolution du secteur de la préservation numérique.

Dans le cadre du transfert des responsabilités des Tribunaux au Mécanisme, les archives du TPIR, qui représentent environ un pétaoctet de données numériques, ont déjà été confiées au Mécanisme. Celles du TPIY, qui représentent approximativement deux pétaoctets, le seront fin 2017, à la fermeture du TPIY.

Pour en savoir plus sur les archives, voir la page consacrée aux archives sur le site Internet du MTPI.

Pour découvrir les archives, visitez la première exposition virtuelle du MTPI.